Magic Hour au cœur des grandes séries quotidiennes

Avec Plus belle la vie (lire NL Magic Hour – avril 2016) et Un si grand soleil—qui fera l’objet d’un focus le mois prochain— Magic Hour a développé une expertise des workflows adaptés aux séries quotidiennes diffusées sur TF1, France 2 et France 3. Une expertise dont la seconde série dans l’ordre d’arrivée sur les antennes, Demain nous appartient, a aussi bénéficié. 

Produite par Telsète, filiale de Telfrance (groupe Newen), la quotidienne de TF1 compte quelque 200 techniciens, et bénéficie de trois équipes de tournage, dont une dédiée aux intérieurs au sein de 1600 mde studios à Sète.

Dénominateur commun
« Le dénominateur commun de tels programmes réside dans la fluidité et la solidité du workflow, souligne François Lefebvre, architecte solutions chez Magic Hour. Celles-ci œuvrent à la fabrication d’un épisode par jour tout en conférant un haut degré de qualité exigé par la production. » Et ce, tant par les moyens mis œuvre à la captation, notamment à travers des caméras à grand capteur, que pour l’organisation des médias et le suivi de fabrication, lesquels exigent un choix de matériels hautement performants.

Avid / DaVinci Resolve, couple idéal
Dans le cas de Demain nous appartient, pour lequel l’intégration a été conduite par Studios Post & Prod, filiale de Newen, « Magic Hour a pleinement joué sa partition de conseil, précise Olivier Béchat, directeur général de Studios Post & Prod, en apportant son expertise sur les choix matériels, leur configuration au sein du workflow, et leur adaptation à nos méthodes de travail. » Pour François Lefèbvre, design de workflow et connaissance des matériels sont « la clé de voûte technique qui à la fois rassure toute une équipe, accompagne la cohérence des process, et permet aux talents de s’exprimer. » Et, à ce titre, insiste quant au choix de solutions Avid : « Elles ont fait leurs preuves sur ce type de projets. Que ce soit pour les outils créatifs (Media Composer, Protools), pour le stockage (Isis 5500 ou Nexis) ou pour l’Asset Management (Interplay PAM ou Media Central | Production Management). » Si en ce qui concerne les trucages et le finishing on note des variantes propres à chaque série, quand il s’agit de l’étalonnage, DaVinci Resolve fait l’unanimité des étalonneurs et des directions artistiques de chacune d’entre elles. « À cette étape du travail de l’image, Resolve offre un champ des possibles accru en termes de créativité, mais aussi de fonctionnalités, » commente Olivier Béchat.

Accompagnement et montée en charge
Une série qui débute est un pari, son installation auprès du public est une consécration. Maîtrise des budgets oblige, Magic Hour a su proposer des solutions en adéquation avec les impératifs de Demain nous appartient : « en trouvant le bon point d’équilibre entre la capacité utile et l’apport d’une part de locatif dans la configuration, souligne Olivier Béchat. Nous avons ainsi optimisé notre setup de départ et misé sur l’évolutivité des solutions Avid sans sacrifier les moyens. En 18 mois nous avons doublé la capacité de notre Nexis, portée à 240 To, ajouté de la sécurisation à notre serveur de backup, et enfin acquis de nouvelles stations en nous affranchissant de la location… » Une configuration qui a su évoluer au gré de l’installation de la série quotidienne auprès du public. Succès incontestable, DNA est à ce jour diffusée en Suisse, en Belgique, au Québec, et en Italie. Une fois encore, Magic Hour fit partie de l’aventure…

Demain nous appartient autour du couple Nexis / Interplay PAM

• 3 stations Avid d’ingest
• 6 stations Media Composer
(montage épisodes + résumés)
• 1 station de finishing
(Media Composer + After Effects)
• 1 station d’étalonnage (Da Vinci Resolve)
• 1 station polyvalente graphique
(Adobe) / montage (Avid) / étalonnage (DaVinci Resolve)

• 1 station de visionnage • 1 serveur de transcodage Carbon Coder • 2 serveurs d’archivage + librairie LTO • 5 stations de montage son et mixage Protools

 

Dante s’ouvre aux produits tiers

Kramer accueille les produit tiers avec le FC−101Net, un décodeur Dante compact à 2 voies mono en sortie balançables. Il permet de connecter des appareils non Dante, tel que des amplificateurs et enceintes amplifiées, sur tout réseau Dante tout en prenant en charge la gestion du contrôle du volume. Le FC−101Net s’alimente directement sur Ethernet à partir de n’importe quel routeur PoE. Il inclut par ailleurs la dernière génération de convertisseur digital/analogique 32 bit pour une meilleure dynamique, une meilleure tolérance au clock jitter, et maintient la qualité du signal original jusqu’à un échantillonnage de 96 kHz.                                Voir la démo en vidéo

Nouveau moniteur de référence Eizo ColorEdge HDR

Conçu pour le répondre aux exigences de la postproduction, le ColorEdge CG319X (remplaçant du CG318) repose sur la dalle  Eizo 31,1 pouces IPS rétroéclairée par Led (Norme DCI-4K 4096×2160) laquelle permet de 98 % de l’espace DCI-P3 et 99 % de l’espace Adobe RVB. Sa grande nouveauté : la prise en charge du format HDR (HLG-hybrid log-gamma et courbe PQ-perceptual quantization). Les fonctions PQ et HLG Clipping permettent d’afficher les zones qui ne peuvent être affichées à la luminosité correcte en jaune ou en magenta. Côté spécificités : un angle de vision de 178° ; une luminosité maximale de 350 cd/met un taux de contraste de 1500:1. Pré-calibré, le ColorEdge CG319X offre un affichage 10 bits LUT 24 via les entrées DisplayPort. À l’instar de la famille des écrans ColorEdge, il est livré avec un capteur intégré permettant son auto-étalonnage.

Plus d’infos ici

Magic Hour distribue ContentAgent sur les marchés broadcast et postproduction high-end français

Magic Hour et Root6 Technology signent via Ivory un accord de distribution de la plateforme d’automatisation et d’orchestration de worflow développée par Root6 Technology…

Afin de répondre aux attentes des marchés broadcast et postproduction high-end français et accélérer l’adoption de son logiciel phare baptisé ContentAgent, Root6 Technology a souhaité compléter son dispositif de distribution existant dans l’Hexagone. C’est dans ce contexte qu‘un accord de distribution a été conclu en décembre entre Magic Hour et Root6 Technology.

Adéquation avec le « high-end »
Pour Marcus Hume-Humphreys, directeur général de Root6 Technology, le choix de Magic Hour s’est imposé face à la reconnaissance des professionnels du broadcast et de la postproduction envers l’aura de confiance et d’expertise dont dispose l’intégrateur-conseil : « plusieurs clients de renom nous ont fait part de la qualité de l’accompagnement dont ils jouissent de la part des équipes de Magic Hour. Nous avons souhaité, avec Ivory qui représente nos intérêts, nous rapprocher de Ralph Chaloub et Jean-François Ferriol pour leur proposer de collaborer et étendre ainsi notre empreinte en France. » Pour Ralph Chaloub, cofondateur de Magic Hour, cet accord prend tout son sens « au regard des possibilités avancées de ContentAgent. Nous sommes convaincus que cette plateforme d’automatisation, d’orchestration, et de contrôle qualité des workflows, saura parfaitement s’insérer dans nos intégrations et développements destinés aux laboratoires et postproductions high-endune des clés de voûte de notre expertise. » Et Marcus Hume-Humphreys d’ajouter : « ContentAgent est conçu pour rationaliser le traitement des fichiers dématérialisés. Notre produit est particulièrement adapté pour gagner en efficacité et en qualité dans les environnements de postproduction particulièrement exigeants. »

Une orchestration qualitative et exhaustive
Si ContentAgent fournit un hub central pour gérer, définir et automatiser tous les aspects des workflows fichiers, de l’acquisition à la livraison, c’est sans compter l’exhaustivité des formats de transcodage proposée et l’assurance que tous les fichiers seront aisément adaptés aux normes requises des livrables et ce, dans les meilleures conditions de qualité.
Pour ce faire, la plateforme automatise les processus de manière transparente et maximise les ressources disponibles. Elle réduit par ailleurs le besoin d’intervention humaine et rationalise de fait l’ensemble des opérations, permettant « de faire face à un nombre grandissant de fichiers dématérialisés à traiter et à des ressources humaines toujours plus limitées », souligne-t-on chez Root6 Technology.
Enfin, doté d’une interface utilisateur extrêmement intuitive et soutenu par un moteur de workflow ultrarapide, ContentAgent permet d’augmenter les capacités du système au fil de l’eau pour s’adapter aux évolutions permanentes des besoins de ses utilisateurs. Bref, tout pour une gestion dématérialisée tournée vers l’avenir…

ContentAgent en vidéo…

Toute l’équipe de Magic Hour vous souhaite une bonne année 2019 !

Resolve release 15.2 désormais disponible

BlackMagic Design a annoncé la version 15.2 de DaVinci Resolve. Il s’agit là d’une mise à jour majeure basée sur les retours d’expérience de professionnels issus des quatre coins du globe. Elle inclut quelque 30 nouveautés dont une timeline de montage dotée d’un frame rateaccru, améliorant la fluidité visuelle de l’opérateur. Par ailleurs de nouvelles animations ont été ajoutées sur les inet outdes clips de sorte à différencier plus aisément les effets d’un clip à l’autre.
Autre nouveauté : la détection de clips utilisés plus d’une fois avec indicateur du nombre d’usages. Enfin, la timeline peut être nettoyée par aplatissement de clips non utilisés. Côté métadonnées, les affichages de contrôle de la page Edit se mettent automatiquement à jour afin de montrer les informations les plus pertinentes sous la tête de lecture, permettant ainsi à l’opérateur de s’affranchir d’une mise à jour manuelle du clip pour modifier un paramètre.
La personnalisation du clavier a été elle aussi entièrement redessinée : la nouvelle interface permet aux monteurs de visualiser plus rapidement les fonctions activées et les touches de raccourci assignées. Ces raccourcis peuvent également être assignés aux commandes situées dans des pop-ups contextuels.
Outre les nouveaux plug-ins Resolve FX côté image, on trouve côté son les nouveaux plug-ins FairlightFX. Ces derniers visent à faciliter et résoudre les écueils de mix et de mastering plus rapidement qu’auparavant.

Télécharger Resolve 15.2

Aja annonce la disponibilité de la nouvelle carte Kona 5

Le constructeur vient d’annoncer la disponibilité de la nouvelle carte Kona 5. Parmi ses grandes nouveautés, la prise en charge 4K et UHD au frame rate de 50/60 ips, des entrée sorties 4K et UHD, Quad 3G, 6 et 12G + 2K/Dual, la prise en charge du 4:2:2 et 4:4:4 en 8, 10 et 12 bit et une sortie HDMI 2.0 4K/UHD HFR 4:2:2 10 bit. Aja annonce par ailleurs la disponibilité du Desktop software en version 15. Il prend en charge toutes les nouvelles cartes de la marque et la lecture en plein écran.                                                                 Cliquez ici pour plus d’info

eGPU Pro pour encore plus de puissance graphique

Blackmagic Design vient d’annoncer la version Pro de son eGPU, processeur graphique externe basé sur le chip AMD Radeon RX Vega 56. Destiné à prendre le relais des cartes internes et accroître la puissance graphique des stations des utilisateurs DaVinci Resolve (2 fois la rapidité de l’eGPU et jusqu’à 22 fois celle des cartes internes des MacBook Pro 13’’). Côté connectique, l’eGPU Pro dispose de deux ports Thunderbolt 3, un nouveau Display Port pour la prise en charge du 5 K, l’HDMI 2.0 et 4 ports USB 3.0. Disponibilité prévue en décembre.

Virtual Placement choisi par Shangaï Media Group

Incruster des graphiques virtuels sur des productions live et générer des revenus. C’est dans cette optique que Shanghai Media Group, diffuseur sur le territoire chinois de la Super League de la fédération chinoise de football vient de choisir Vitual Placement de ChyronHego.

Pour la direction technique de Shanghai Media Group, Virtual Placement est «l’outil d’incrustation virtuelle le plus sophistiqué du marché pour une incrustation parfaite de contenus visant à solliciter l’œil du spectateur. » Si le diffuseur entend bien monétiser des espaces publicitaires supplémentaires pour les rencontres sportives s’affichant notamment sur le terrain, il souligne par ailleurs la facilité de paramétrage et d’installation de Virtual Placement ; tout comme les équipes d’AMP Visual TV l’avaient souligné en l’utilisant à des fin d’enrichissement de la réalisation lors du match France 98/Fifa 98 diffusé sur TF1 en amont de la Coupe du monde de football 2018 (Lire ici).

TVU Networks dans le métro moscovite

On l’avait vu en mai dernier au Royaume-Uni avec France Télévisions lors de la couverture du mariage princier et ses séries d’interviews dans la rue et dans un taxi sillonnant la ville… Un dispositif TVU Networks, une fois encore fort innovant, a été déployé dans des conditions similaires, en mobilité, dans le métro moscovite durant l’été.

C’est dans une configuration de remote production que furent utilisés les signaux issus deux points de Moscou à l’occasion du 8e Moscow Urban Forum : d’un studio non loin de la Place Rouge et du Kremlin et surtout, au sein d’un wagon de la ligne circulaire du métro moscovite à quelque 85 mètres sous terre. La problématique étant bien sûr d’assurer une réalisation multicam sans perte entre les deux points. Pour ce faire, un TVU Router connecté au réseau Wi-Fi du métro moscovite a été complété de liaisons 4G afin d’assurer un renfort de fiabilité. Les TVU Transceivers ont été déployés pour prendre en charge les signaux entrant et sortants aux côtés de la solution IP TVU Grid, assurant la commutation. L’équipe vidéo mobile voyageant sur la « Circle line » de Moscou a ainsi pu bénéficier via le TVU Router d’un débit fiable de 200 Mbit/s max garanti par la technologie propriétaire signée TVU, baptisée Inverse StatMux Plus